Retour à Les Boites non progressives

Gammes de 1999 à 2014

A l’aube du XXIème siècle, 100 ans après l’invention du Meccano, on constate un profond changement, avec l’abandon définitif des séries progressives et la généralisation des boîtes multi-modèles et des maquettes à construire. C’est aussi l’abandon progressif de nombreuses pièces Meccano classiques et le développement croissant de pièces plastiques dans les boites proposées.

Les Boîtes Multi-Modèles :

A partir de 1999, les boîtes multi-modèles sont devenues le cœur de la gamme Meccano, en remplacement des boîtes progressives. Trois générations de boîtes entre 1999 et 2014, basées sur la nouvelle génération de roues 187C ou A187 (ancienne et nouvelle numérotation) et les trois sortes de pneus associés.

La première génération (1999 – 2010) :

Les boîtes 40 et 50 Modèles ont été commercialisées durant les trois générations.

La seconde génération (2010 – 2011) :

Cette génération fait la part belle à quelques nouvelles pièces telles que la nouvelle longrine coudée C371 et la plaque coudée C369.

La troisième génération (2014) :

Elle apporte une autre nouveauté.  Les boîtes sont livrées avec un manuel papier partiel et les manuels complémentaires non imprimés sont téléchargeables sur Internet (ci dessous, les manuels imprimés et les manuels à télécharger) :

Éditions spéciales (Special Edition) :

Des «éditions spéciales», sans aucun lien avec une série de boîtes particulières se sont succédé. Il s’agissait généralement de modèles de prestige, plutôt haut de gamme :

Quelques éditions spéciales dédiés à des bâtiments prestigieux. Le dernier est une réédition de la version 2004 :

Les séries thématiques complémentaires :

2001 – 2003 : La série Future Master

Dans cette gamme, une première coopération avec Nikko (pour les roues du troisième modèle). Autre nouveauté : les premières bandes plastiques B015 et les godets plastiques.

2001 – 2005 : La série Crazy Inventors

Une série de modèles déjantés. D’autres nouvelles pièces plastiques et la présence d’accessoires en balsa et en toile plastique. A noter : la première apparition du réducteur compact A760, qui intégrera ensuite de nombreux modèles.

2003 – 2011 : La série Design

Cette gamme est la première gamme composée uniquement de véhicules. Nouvelles pièces : des petites plaques cintrées, des bandes flexibles et des plaques vraiment flexibles totalement nouvelles, telle que la  B969. Ces nouveautés permettent de donner aux véhicules des formes arrondies.

Une première série, puis une seconde série «N» :

Les châssis radio-commandés font aussi leur apparition en 2004. La coopération avec Nikko est flagrante pour certains modèles ( #8700 et #8701 – batteries Meccano identiques aux batteries Nikko).

2007 : La série Tuning

La gamme Tuning vient compléter la gamme Design. Tous les modèles sont basés sur un châssis «habillé» par des pièces de Meccano : plaque à rebord spécifique pour les deux plus petits modèles, châssis motorisé pour les autres (deux tailles différentes).

2006 : La série Speed Play

Une tentative de diversification de courte durée.  Des modèles basés sur un maximum de pièces plastiques aux formes arrondies et un système de vis longues et de chevilles. Les pièces métalliques ne servent qu’à faciliter l’assemblage des pièces plastiques. Certaines pièces ont ensuite été recyclées dans d’autres gammes, comme la gamme Xtreme, d’autres ont servi de base aux pièces plastiques modernes.

2007 : La série Spykee

Une gamme de petits robots basés sur un châssis motorisé spécifique (chenilles ou 3 roues) . L’assemblage se fait avec le même type de vis que Spped Play.  Différents modes de commande : la voix, l’Ipod, commande infrarouge.

2008/2009 : La série Infra Red Control

Trois boîtes utilisant la deuxième génération de commandes infrarouge (assez proche de celle utilisée sur Spykee).  La troisième boîte, par son numéro,  est aussi considérée comme une édition spéciale.

2009 : Robots

Une gamme de petits robots :

2010 : La série Xtreme

Une série de véhicules essentiellement réalisés à base de pièces plastiques. Une pièce intéressante : une bande métallique épaisse avec une partie des trous taraudés .

2011 : La série Space Chaos

Une série de vaisseaux spatiaux de diverses tailles.

2011 : La série Tintin

Trois modèles issus du film TintinLe secret de la licorne (sous licence) :

2011 : La série Turbo

Une nouvelle série de véhicules basés sur un châssis plastique habillé. Les plus évolués disposent d’un châssis radio-commandé. les plus petits d’une simple coque plastique.

2012 : La série Lapins crétins

Quelques modèles déjantés sous licence Lapins Crétins.

2013 : La série Gears of War

Une série de modèles en relation avec le jeu vidéo. Un grand nombre de pièces plastiques spécifiques à cette série qui n’a été commercialisée que très peu de temps.

La gamme Évolution

En 2013, Meccano élargit sa gamme de pièces de base par un ensemble de bandes et pièces d’assemblage étroites rigides percées au pas de 1/4 de pouce (le Meccano de base est en 1/2 pouce, soit 12,7 mm). Sûrement une des meilleures innovations de cette période. La gamme Évolution met en valeur ces nouvelles pièces. De nouvelles pièces plastiques viennent compléter cette gamme, notamment des petits vérins plastiques. Il est dommage que ce type d’équipement n’ait pas été plus développé.

Pour les plus gros modèles, le manuel du modèle principal est sur papier. Les autres manuels sont à télécharger.

A noter : Ce type de bande au pas de 1/4 de pouce existait chez Erector, marque de jeu de construction américaine rachetée par Meccano.